Symphonie pour les braves       (titre original       Symphony for the braves)
 suite symphonique en 7 tableaux, 2013

C'est une conjonction d’événements qui me fait commencer l'écriture de cette œuvre. Tout d'abord, j'aime la Normandie, j'y habite et je suis passionné par son histoire, surtout celle récente du Débarquement de 1944. Quand on vit dans cette région, on ne peut y échapper... Après avoir visité tous les sites du débarquement dans ma jeunesse, nous avons habité de 2003 à 2008 la Villa la Mouette, 6 Cale Neptune (du nom de l'Opération Neptune) à Arromanches. Nous avons profité de ces 5 années pour parcourir à nouveau les lieux de légende. Déjà, il y a 30 ans, lorsque j'habitais à Caen durant mes études supérieures, les chemins des douaniers qui relient les villes balnéaires et portuaires de cette partie du Calvados étaient les endroits choisis pour mes excursions de coureur de fond. J'étais alors arrivé jusqu'au cimetière américain d'Omaha Beach par la plage et les falaises. J'ai toujours été profondément ému par ce lieu et j'y suis très souvent revenu. Il m'a donné l'envie jamais éteinte d'écrire une œuvre pour parler des sentiments mêlés qui étaient les miens en revivant les moments historiques en ces lieux tragiques et de mémoire. Puis à la fin de l'année 2012, à la conclusion de l'écriture des Études Cosmiques, le peintre brésilien Luca Vitali (1943-2013) - rencontré grâce à mon ami le pianiste virtuose brésilien José Eduardo Martins - dont les œuvres avaient inspiré ces dernières pièces, m'envoya une fresque à la pointe sèche qu'il est difficile de décrire. L'explication se trouve ci-dessous, sous son extraordinaire interprétation graphique de mon "combat musical".

Pour finir, lors du 70ème anniversaire du DDay le 6 juin 2014 sont préparés toutes sortes d’événements et de films qui seront diffusés à cette occasion. J'ai profité de l'anniversaire décennal pour écrire cette œuvre et parler de ma proximité avec toute cette histoire locale qu'ont vécu mes parents et mes grands-parents originaires de la Normandie et de la Hague (du Calvados et de la Manche comme la plupart de mes ancêtres depuis les vikings et sans doute bien avant). Je dédie donc cette œuvre à tous les jeunes hommes partis de chez eux sans retour, morts presque sans combattre sur nos plages, dans notre bocage, nos villages et sur nos routes, qui ont sacrifié définitivement en masse leur jeunesse et leur vie pour nous offrir à nouveau la paix, une fois de plus après l'hécatombe de la première guerre mondiale. Je la dédie aussi à Luca Vitali et à son dessin magistral (ci-dessous). Il était un homme brave et héroïque dans les meilleurs sens des termes, le tout adossé à un talent graphique unique, une humanité profonde, une sensibilité à fleur de peau. Je n'oublierai jamais tout cela.

Cette œuvre n'est pas un hymne à la guerre, mais plutôt un hymne au courage qu'il fallut à des jeunes hommes de bonne volonté, venus du monde entier mais à peine sortis de l'adolescence, pour partir au combat dans le but de sauver leur pays, leur famille, ceux des autres contre les agresseurs de l'empire du mal, bien souvent en contradiction avec leurs projets de vie et le profond désir de l'âme humaine de vivre en paix, débarqués abruptement sur nos côtes fortifiées par l'ennemi dans des conditions qui ne leur ont laissé aucune chance de revenir vivants dans leurs foyers. J'ai gardé aussi en mémoire l'horreur et le cauchemar qu'avait dû vivre mon grand-père Rémy Gourdin-Servenière (1887-1975) quand il était jeune pharmacien et qu'il avait dû officier comme chirurgien dans les tranchées de Verdun entre 1914 et 1918, malgré le fait qu'il n'avait jamais vraiment parlé de cet épisode tragique de son histoire personnelle.

Après sollicitation de l'organisation des commémorations, Symphony for the braves a obtenu l'accréditation officielle, en tant qu'œuvre privée ayant rapport avec la commémoration, et a donc reçu l'autorisation par celle-ci d'utiliser son logo sur cette page. De même, un mois après les commémorations, la partition et l'enregistrement ont été envoyés à l'Ambassade des USA en France afin qu'ils prennent place dans les collections artistiques privées de la Présidence des USA. En retour, l'Ambassadeur des USA en France, Son Excellence Mark A. Taplin, nous a envoyé une lettre officielle de remerciements et de félicitations au nom de son pays. Mais, bien entendu, à côté de cet hommage principal lié aux pérégrinations le long de la côte normande, il ne faut pas oublier d'associer à la déploration musicale la mémoire des jeunes soldats de dizaines d'autres pays (Forces françaises libres, Armée polonaise de l'Ouest, Belges, Tchécoslovaques, Néerlandais et Norvégiens, etc.) qui ont participé, à côté principalement des Américains, Britanniques, Canadiens, Australiens et Néo-Zélandais, à la reconquête de l'Europe, quand bien même Omaha Beach est le plus emblématique des sites de cette épopée historique.











 1.    Marche de guerre maritime

2'00"

 2.    Dans le noir de la lune

4'10"

 3.    Troubles d'esprit avant le débarquement

3'55"

 4.    Bataille navale

6'15"

 5.    Après les combats

6'30"

 6.    Paix pour les braves

4'45"

 7.    Rédemption

2'40"

 

Durée totale :

 30'00"




Reenergização da Normandia - Luca VITALI (2012)

Suite à la conclusion de mon travail de composition et d'édition des Etudes Cosmiques envoyé mi-décembre 2012 à José Eduardo Martins, Luca Vitali, l'inspirateur principal de ces oeuvres m'a envoyé le dessin unique ci-dessus avec les commentaires suivants (traduction en français suivie du texte original en portugais) :

"Cher François,
  Cher Maître,

Je cherche à exprimer avec cette gravure ce moment-là pour mettre en lumière ce garçon, François, qui vit si près d'un lieu qui fut le théâtre de larmes, de douleur et de souffrance, l'un des épisodes les plus tristes de l'histoire actuelle. Sans aucun doute, la virtuosité de l'esprit cosmique de l'artiste permettra de redynamiser ce bout de planète. L'endroit où vous vivez, j'en suis sûr, est aussi beau que ce que vous m'avez donné et "D" est pour Dieu et non pour le jour d’une invasion.

La représentation d'un soldat désarmé avec l'aide du fil de fer barbelé, comme une ligne de partition musicale se terminant par une clé, si je ne me trompe pas, à mon avis, votre silhouette et votre énergie sont des graines pour la redynamisation d'un lieu générant la douleur, la souffrance et la haine. Votre présence artistique ainsi que celle de votre famille sont les gouttes d'une nouvelle énergie dans cet endroit qui fut autrefois le théâtre d’une période sanglante. Tout mon travail, tous mes traits, font partie d'un espoir de plantation qui ne peut que se produire dans les bonnes terres que sont vos œuvres et l'esprit du maître José Eduardo avec toute sa musicalité."

TEXTE ORIGINAL EN PORTUGUAIS
"Querido François,
  Querido Mestre,

Tento expressar com esta gravura a que ponto chega a luz desse moço, François, para estar tão próximo de um local que foi palco de lágrimas, dor e sofrimento, num dos mais tristes episódios da história atual. Sem sombra de dúvida, a virtuosidade cósmica do espírito desse artista ajuda a reenergizar aquele pedaço do planeta. O local onde ele mora, tenho certeza, é belo como você me transmitiu e o "D" é de Deus e não de invasão.

A figura de um soldado desarmado usando os arames farpados como linha de pauta musical e terminando com uma clave de sol, se é que não estou enganado, no meu modo de ver, a sua figura e sua energia são sementes para uma reenergização de um local que gerou dor, sofrimento e ódio. Sua presença artística e sua família são gotas de uma nova energia para esse lugar que já foi um dia sangrento. Todo meu trabalho, os meus traços, fazem parte da esperança de um plantio que só pode acontecer em terras boas que são as suas obras e espírito e do Mestre José Eduardo com toda sua musicalidade."








Contact  
Références  
Biographie  
Recommander  
Curriculum Vitae  
Magasin en ligne  
Liens  
Blog  

FR |  EN |  ES   

     
|Video  tags|
lumière songe
enfants voiles
voyages voie
lactée
rythme
harmonie paix
deux pianos jazz
cosmic